REPONSE ET RENTABILITE DES ENGRAIS AU RWANDA

Year published: 11/02/2000

Le Gouvernement Rwandais a proposé les actions et politiques suivantes en vue d'accroître

l'utilisation des intrants agricoles modernes: 1

s Identification du potentiel d'utilisation des engrais par zone agro -écologique (les cultures

et les variétés qui répondent le plus aux engrais et les types d'engrais les plus efficaces

pour chaque zone).

s Promotion de l'approvisionnement (importations) progressivement de la moyenne

annuelle actuelle de 4.000 tonnes à 10.000 tonn es endéans cinq ans.

s Renforcement à travers des programmes de vulgarisation de la capacité technique des

agriculteurs à utiliser les engrais.

s Renforcement de l'intérêt des agriculteurs et leur accès aux engrais (par l'amélioration du

système de crédit, des marchés pour les cultures à haute valeur, etc.).

s Création d'un environnement encourageant le secteur privé à commercialiser les engrais

(importation, distribution, etc.) par la réduction des taxes à l'importation et à la vente et

l'amélioration des infrastructures physiques (routes, entrepôts, etc.) pour rendre

l'opération rentable.

Connaître les engrais à recommander pour les différentes cultures et zones ainsi qu'avoir une

bonne connaissance de la rentabilité des engrais au niveau de l'agriculteur en fonction des

différents scénarios prix intrant/récolte est la première étape critique pour la mise en oeuvre

de ce programme. En conséquence, un objectif clé du Food Security Research Project

(FSRP) et de l'Initiative sur la Fertilité des Sols (IFS) de la FA O à été d'actualiser les analyses

de rentabilité des engrais en utilisant les sources de données existantes sur la réponse aux

engrais et les prix récents des engrais et des cultures prioritaires.